CHECK J'envisage d'écrire un script php qui récupère les méta-données, sur la base de données et les affiche dans un format logique pour les utilisateurs à comprendre, mais je préfère éviter que si il y a quelques pré-construit utilitaire qui peut tout simplement le faire pour moi. Nul doute que les prochaines versions de MySQL sauront encore l'améliorer. BASES DE DONNÉES – MySQL - PL-SQL – page 10/27 - Bertrand LIAUDET Paramètres en sortie : OUT et INOUT Les paramètres des procédures sont en entrée par défaut : IN par défaut. PRIVILEGE_TYPE : le type de privilège de table (SELECT, INSERT, UPDATE, ALTER, DROP, INDEX et CREATE VIEW) ; PRIVILEGE_TYPE : le type de privilège de colonne (SELECT, INSERT, et UPDATE) ; CHARACTER_SET_NAME : le nom du jeu de caractères (par exemple ASCII, LATIN2, UTF8…) ; DEFAULT_COLLATE_NAME : la collation par défaut associée au jeu de caractères ; DESCRIPTION : une description (sommaire) du jeu de caractères ; MAXLEN : le nombre d'octets sur lequel est codé le jeu de caractères (par exemple, 3 octets pour l'UTF8). Sélectionnez ensuite tous les résultats et les exporter au format csv à l'aide de CRAPAUD. Dans les requêtes présentées dans ce tutoriel, les crochets indiquent les portions de code SQL optionnelles. Il explique un peu plus sur la personnalisation de DBDoc modèles de rapports à http://dev.mysql.com/doc/workbench/en/dbdoc-templates.html, Prendre un coup d'oeil à https://stackoverflow.com/a/26703098/4208132, Il y a un db_doc.lua plugin pour MySQL Workbench CE, Il semble que le LUA support de plugin a été abandonnée. A short summary of this paper. Ces contraintes doivent être exprimées dès la création de la table grâce aux mots clés suivants : 1. 'UPDATE' : droit de mise à jour de données. La première des deux vues fournit principalement le type de la contrainte, alors que la seconde donne les tables et colonnes qui utilisent cette contrainte. Comme c'était d'ailleurs déjà le cas pour la commande SHOW, le catalogue donne accès aux métadonnées des objets (schémas, tables, colonnes…) sur lesquels vous avez des droits, et notamment des droits de lecture. Variantes [modifier le wikicode] My Sequel Où est Win7 liste de raccourcis du système les données stockées. MySQL Cluster est la base de données distribuée de MySQL.Elle permet de répartir des données sur plusieurs serveurs sans avoir de point individuel de défaillance.Contrairement aux moteurs MyISAM et InnoDB généralement utilisés avec MySQL, l'exploitation effective du cluster nécessite l'utilisation du moteur NDB, qui contient plusieurs restrictions, comme l'absence d'index FULLTEXT. Pour obtenir toutes les informations sur les contraintes d'une table, il faut utiliser la combinaison de deux nouvelles vues systèmes de métadonnées : TABLE_CONSTRAINTS et KEY_COLUMN_USAGE. J'ai installé MySql Workbench 6.2 avec MySql version 5.6 sur mon Windows 7 64 bits.. Je voudrais utiliser de majuscules dans mon nom de base de données et les noms de table. À noter que pour une vue, toutes les autres informations suivantes sont à NULL. Bonjour, Je suis à la recherche d'un outil pouvant me générer le dictionnaire de données de ma base MySQL. Apprendre SQL avec MYSQL.pdf. 'CREATE TEMPORARY TABLES' : droit de créer des tables temporaires. ROUTINE_SCHEMA : la base de données dans laquelle est définie la procédure ou la fonction ; 'FUNCTION' : fonction (procédure stockée renvoyant une valeur). Edit#1 correction d'une faute, d'ajouter plus d'info, Ressemble Admin MySQL est maintenant MySQL Workbench et vous avez besoin de la version Entreprise pour obtenir leur outil de rapport d'DBDoc. Ses données sont les mêmes que les deux premières colonnes de la vue système précédente (COLLATION_NAME et CHARACTER_SET_NAME).Remarque : pour plus d'informations sur les jeux de caractères et collations, n'hésitez pas à vous reporter au tutoriel suivant : Les jeux de caractères et collationsLes jeux de caractères et collations. En réalité, il s'agit d'une collection de vuesvues système et non pas de tables physiques (aucun fichier ne leur est donc associé). Avec l'expansion de l'UTF-8, les webmasters rencontrent très souvent un problème d'affichage de caractères, surtout de mise à jour de script de CMS.Ce jour de problème provient souvent de changement de codage des fichiers ou des données stockées dans la base MySQL. C'est la vue système STATISTICS qui contient les métadonnées sur les index, même si nous venons de voir qu'une partie de cette information se retrouve également dans la vue système décrivant les colonnes. Il décrit la nature des données physiques et leur structure : bases, tables, vues, colonnes, cubes, dimensions, indicateurs. CONSTRAINT 2. La première vue, CHARACTER_SETS, donne la liste des jeux de caractères disponibles sur le serveur. C'est pourquoi il faut combiner cette vue avec KEY_COLUMN_USAGE. Alors, arrêtez MySQL et copiez ce fichier, puis redémarrez MySQL. le stockage durable des données et leur manipulation (enregistrement, sélection, modification et … Vous pouvez également lister les colonnes indexées dans cette table : Certaines de ces informations (index, privilèges…) peuvent être complétées par d'autres requêtes dans le catalogue, comme nous le verrons par la suite. TABLE_NAME : le nom de la table à laquelle appartient l'index ; 0 : les valeurs de l'index doivent être uniques. Description. Il existe de nombreux types de bases de données. Terminons cette partie par un petit problème : comment trouver les clefs étrangères qui n'ont pas d'index ? DEFAULT 3. Le plus souvent, on utilise PhpMyAdmin pour gérer les droits utilisateurs mais il est aussi facile et rapide de le faire en ligne de commande (CLI) Nous allons ici utiliser la commande "show grants" qui sert à afficher les droits d'un utilisateur sur les bases d'un serveur. Dans le cas des clefs concaténées sur plusieurs champs, cette donnée indique l'ordre de la colonne dans l'index de la clef primaire. Liste des informations sur les clefs étrangères, IV. Le catalogue, ou dictionnaire de données, est présent dans MySQL depuis la version 5.0.2. Dans cet article, nous verrons les données proposées par le catalogue et des exemples d'utilisation pratique. 'INDEX' : droit de créer ou supprimer des index. NULL (signifie NON) : la collation n'est pas compilée ; SORTLEN : donne une valeur numérique proportionnelle au taux de mémoire requis pour trier une chaîne de caractère du jeu de caractères correspondant selon la collation. 'ALTER ROUTINE' : droit de modifier des procédures stockées, des fonctions ou des triggers. Dans ma compréhension d'un dictionnaire de données répertorie toutes les tables et colonnes avec leurs types de données, les limites, les valeurs par défaut, etc, donc oui, documentation. Copyright © 2008 Cédric DUPREZ. TEMPORARY : l'objet est une table temporaire ; ENGINE : le moteur utilisé pour la table (InnoDB, MyISAM…) ; TABLE_ROWS : le nombre de lignes contenues dans la table ; DATA_LENGTH : taille des données dans la table, en. Les logiciels de gestion de bases de données sont appelés Système de Gestion de Base de Données Relationnelles (SGBDR).. MySQL est l’un des SGBDR les plus utilisés au monde. C'est le cas des index liés aux clefs étrangères ; INDEX_NAME : le nom de l'index. 1 : les valeurs de la colonne ne doivent pas nécessairement être uniques. On peut spécifier un mode de passage en sortie : OUT ou INOUT s’il est en entrée-sortie. Pour récupérer cette base de données INNODB, vous avez également besoin de ce fichier de votre sauvegarde. 37 Full PDFs related to this paper. BASES DE DONNÉES – MySQL - PL-SQL – page 4/42 - Bertrand LIAUDET Usages Écriture de fonctions On peut écrire des fonctions de calcul plus moins complexes qu’on pourra ensuite utiliser dans nos SELECT et commandes DML. Le langage de manipulation des données; Le langage de définition des données; Le … Download PDF. ♪ Système de Gestion de Bases de Données sigl. Par exemple, la requête équivalente à l'ancienne commande SHOW DATABASES s'écrit : Les métadonnées des tables sont présentes dans la vue système TABLES. On obtient ces informations par la requête suivante : Parmi les données renvoyées par cette requête, on signalera notamment : Quatre vues système fournissent des informations sur les privilèges globaux sur un serveur MySQL : La vue système USER_PRIVILEGES fournit des informations très générales sur les utilisateurs déclarés. Dans ce tutoriel, nous allons voir comment afficher les droits et permissions d'un utilisateur MySQL en ligne de commande. La meilleure chose à faire est de Télécharger Toad for MySQL, qui est gratuit, et créer votre propre requête sur la base information_schema la base de données interne. Dès lors que vous accédez en lecture à une table, vous pouvez accéder aux informations du catalogue la concernant. Informations sur les procédures stockées, fonctions et déclencheurs, X. Informations sur les privilèges dans la base de données. Je ne comprends pas ce que tu veux dire. 'USAGE' : équivalent à « aucun privilège », si ce n'est le droit de se connecter au serveur ; 'NO' : l'utilisateur ne peut pas octroyer ses privilèges. Le dictionnaire de donn ees Structure du dictionnaire Des tables de base, uniquement acc ed ees par Oracle et SYS Des vues mises a la disposition des utilisateurs (selon leurs droits) Vues utilisateurs : USER View. Il est possible, en une seule requête, grâce aux jointures, d'obtenir des informations sur différents objets (base de données, tables, index, colonnes…), là où, avec la commande SHOW, il aurait fallu faire plusieurs interrogations successives. Pour lister tous les index d'une table, utilisez la requête suivante : Les informations remarquables dans cette vue système sont : NON_UNIQUE : indicateur numérique de non-unicité des valeurs de l'index : On peut constater que cette vue système apporte plus de renseignements sur les index que la vue système qui décrit les colonnes. Le catalogue d'une base de donnéesbase de données est lui-même une base contenant les métadonnées de cette première base, c'est-à-dire les informations décrivant sa structure. À partir de la version 8.0, MySQL n’est plus compatible avec les versions antérieures, ni avec les anciennes versions de MySQL et MariaDB. Vous pouvez utiliser l' dictGet* fonction pour obtenir les données du dictionnaire dans ce format. Pour les objets de l’utilisateur qui demande Vues d’ensemble : … Salut, Si tu veux toi interroger une base de données tu peu utiliser le langage SQL, si tu connais pas : Cours SQL. Download Full PDF Package. MySQL Workbench enables a DBA, developer, or data architect to visually design, model, generate, and manage databases. CONSTRAINT_SCHEMA : la base de données de la contrainte ; CONSTRAINT_NAME : le nom de la contrainte (qui est aussi le nom de l'index associé à la contrainte) ; TABLE_SCHEMA : le nom de la base de données de la table sur laquelle porte la contrainte (information identique à la base de la contrainte ci-dessus) ; TABLE_NAME : le nom de la table à laquelle appartient la contrainte ; REFERENCED_TABLE_SCHEMA : base contenant la table référencée par la clef étrangère ; REFERENCED_TABLE_NAME : nom de la table référencée par la clef étrangère ; REFERENCED_COLUMN_NAME : nom de la colonne référencée. C'est cette combinaison d'informations qui permet de définir les droits ; 'SELECT' : droit de sélection de données. Or, ces informations ne sont pas accessibles directement par SQLSQL lors de l'exécution d'une requête dans la base que l'on interroge. Je me demandais si il existe un utilitaire qui permet de créer un dictionnaire de données pour une base de données MySQL. Le nom de cette base, accessible en lecture, est INFORMATION_SCHEMA. Pour se placer dans le catalogue, il suffit de taper la commande suivante : Sinon, vous pouvez également préfixer les noms des vues système par INFORMATION_SCHEMA., comme présenté dans les requêtes de ce tutoriel. Je me demandais si il existe un utilitaire qui permet de créer un dictionnaire de données pour une base de données MySQL. Depuis sa version 5.0.2, MySQL dispose d'un catalogue système pour l'ensemble des bases de données présentes dans le SGBD. DTD_IDENTIFIER : le type de donnée renvoyé (pour les fonctions) ; ROUTINE_DEFINITION : le code du corps de la fonction ou de la procédure stockée (toutes les instructions entre les mots clefs BEGIN et END) ; LAST_ALTERED : date et heure de dernière modification ; DEFINER : l'utilisateur ayant créé la routine. Cette information (sous forme de chaîne de caractères) peut prendre deux valeurs : IS_COMPILED : indique si la collation est compilée dans le serveur MySQL. NULL (signifie NON) : la collation n'est pas la collation par défaut ; 'YES' : la collation est compilée par défaut. Les colonnes de cette vue sont les suivants : PRIVILEGE_TYPE : le type de privilèges accordés à l'utilisateur, parmi lesquels on trouve notamment : IS_GRANTABLE : indique si l'utilisateur peut lui-même octroyer les privilèges dont il dispose. Si vous avez des idées ce serait génial. Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants :      lang: fr_FR. Les informations les plus utiles dans cette vue système sont les suivantes : IS_NULLABLE : indique si la colonne accepte la valeur NULL. A maîtriser : Conception BDD, MySQL, PHP/MySQL Base de données dictionnaire × Après avoir cliqué sur "Répondre" vous serez invité à vous connecter pour que votre message soit publié. Pour info, le schéma de ma base a été créé avec MySQL Workbench dans lequel j'ai pris soin de commenter chacune des tables & colonnes. Base de données relationnelle. Parmi les autres informations utiles de la vue système TABLE_CONSTRAINTS, on trouve : CONSTRAINT_TYPE : le type de contrainte, qui peut prendre les valeurs suivantes : Cependant, cette seule vue système ne permet pas de connaître la table et la colonne référencée par la clef étrangère.